Découvrir l’équitation CSO et ses barèmes

Le concours CSO équestre est la discipline la plus connue dans le monde en ce qui concerne l’équitation. Si vous êtes adeptes de ce sport, vous avez peut-être déjà entendu des termes comme Barème C, Barème A sans chrono, etc. Mais en réalité, que signifient ces termes ?

Barèmes CSO : qu’est-ce que c’est ?

Les barèmes ont été élaborés afin de départager les concurrents lors d’une épreuve de CSO. En effet, le barème choisi définit la façon d’infliger des pénalités aux concurrents. Les barèmes ont aussi des impacts sur la difficulté en général d’un parcours. D’ailleurs, on les choisit en fonction de l’aptitude à mettre en valeur : vitesse, technique de saut, etc.

Les barèmes A

Les organisateurs utilisent souvent le barème A. Pour ce type de barème, chaque faute vaut des points de pénalité. Si vous faites tomber une barre, vous avez 4 points de pénalité. Au premier refus de votre cheval de sauter, on vous donne 3 points. S’il fait un deuxième refus, cela vous vaudra 6 points. Au troisième refus, vous serez éliminé du parcours. Mais c’est la chute qui est fatale car elle vaudra votre élimination définitive au concours. Un temps idéal est fixé par les juges. Ainsi, chaque dépassement de ce temps vaut 1 à 4 points selon les organisateurs et le niveau de la compétition. Lors des barrages, le dépassement du temps idéal vaut 1 point de pénalité/seconde.

Sachez également qu’il existe plusieurs catégories de barème A. Primo, le barème A avec chronomètre qui consiste à chronométrer les concurrents sur le parcours. Le but est qu’en cas d’ex æquo, c’est le temps qui départagera les concurrents. Secundo, le barème A sans chrono qui fait que s’il y a égalité des points entre les participants, ils passeront l’étape du barrage. Plus précisément, ils repartent sur un parcours avec moins d’obstacles.

Le barème C

L’utilisation de ce barème est assez rare, mais il est nécessaire d’en prendre connaissance. Pour ce type de barème, chaque faute est reconvertie en secondes de plus sur le temps total du concurrent sur le parcours. A chaque seconde dépassée sur le temps idéal 1 seconde s’ajoute à votre temps. Le renversement de barre quant à lui ajoute 4 secondes à votre temps.

En outre, le refus ne sera pas pénalisant vu que cela fait perdre du temps au couple cavalier/cheval. Le duo qui réussit le meilleur temps gagne la compétition. De ce fait, les barrages n’existent pas. Il faut être rapide et faire du sans faute sur l’ensemble du parcours. Bref, il est toujours préférable de prendre connaissance du règlement des disciplines équestres avant chaque inscription à des compétitions.

Procédures pour s’inscrire aux concours officiels
Qu’est-ce que le cross country ?