Carrière équestre : choisir le bon sable et l’améliorer

Ecurie extérieur

La carrière est un espace clos en plein air dans lequel on pratique l’équitation ou le dressage. Elle peut se présenter sous différentes tailles et il est possible d’y pratiquer différentes disciplines équestres. Savez-vous qu’il est important de choisir un bon sable pour une carrière équestre ? En fait, quand la qualité de la composition du sol est trop mauvaise, les chevaux peuvent souffrir sur leurs membres ou sur leur dos. Et si c’est le cas, il n’est pas nécessaire de le remplacer, il suffit tout simplement de l’améliorer. Alors, comment choisir un bon sable et comment faire une amélioration ?

Faire un bon choix de sable 

Pour faire le bon choix d’un sable, sachez que le sable idéal pour une carrière équestre est le sable siliceux non abrasif. Ce type de sable convient à tous types de carrière et reste utilisable pendant des années. Utilisez le sable de granulométrie inférieure à 0/4 qui est un sable qu’on peut améliorer. En effet, cette catégorie possède une particularité de par sa caractéristique amortissante. Vous pouvez aussi utiliser les sables concassés. Mais pour cela, il faut bien examiner le matériau utilisé, car il doit réellement s’agir d’un sable et non d’un rocher ou autre.

Ainsi, vous pouvez opter pour des micros sables siliceux ou bien une granulométrie inférieure à 0/1. Celui-ci est vraiment parfait pour une couche de travail. On retrouve ces caractéristiques particulièrement dans le sable de rivière ou roulé. Un système d’arrosage doit également être présent dans une écurie, surtout si c’est une ecurie exterieur. En fait, le but est d’ajouter une petite quantité d’argile dans le sable, ce qui rendra celui-ci liant après l’arrosage. Vous pouvez trouver plus de solutions sur eco-ecurie.fr.

Faire une amélioration 

En général, il n’est pas toujours indispensable de remplacer un sable, on peut juste faire une amélioration. Pour améliorer le sable de votre carrière, d’abord, il est impératif de connaître le paramètre qu’on souhaite améliorer. On ne peut rénover que trois paramètres d’un sable équestre : sa résilience, sa rétention d’eau et sa cohésion.

D’abord pour sa résilience, il faut ajouter un copeau de caoutchouc pour avoir un peu de rebondissements aux sables grossiers. Leur fonction est attirante pour les carrières de dressage où l’on veut apporter une souplesse sur les sols de qualité habituelle. Ensuite, pour la rétention d’eau, mettez sur le sable un élément qui pourrait retenir le liquide pour délimiter la rapidité d’évaporation. Et enfin pour la cohésion du sable, ajoutez une pression légère d’eau qui assemblera les grains. L’adaptation d’une dalle alvéolaire ecoraster est aussi une bonne option pour la stabilisation de sol

Ce qu’il faut éviter lors du choix de sable et son amélioration

Pour le choix de sable, il faut faire attention aux sables que l’on ne peut pas améliorer comme : le sable de granulométrie qui est supérieur à 0/4 et qui est inadapté à l’emploi en sol équestre. Pour des sols de qualité, la granulométrie maximum est de 0/1 ; normalement inférieure à 0/500µ. Il faut aussi être aux aguets, parce qu’un excès d’argile se transforme en poussière quand le sable se sèche.

Pour l’amélioration, même si vous désirez avoir un sol plus souple, vous n’avez pas la possibilité de remplacer le sable par un autre élément  tel que le plastique par exemple. Donc, pour une utilisation habituelle et polyvalente, il faut s’avantager sur les sols souples ou assouplir un sol trop compact d’origine.

Pour conclure, la rénovation du sol d’une carrière équestre devient importante dans plusieurs situations. Pour cela, il est essentiel d’améliorer le sable. Ces trois points vous proposent quelques conseils pour parfaire l’amélioration et le bon choix de sable.

Quels sont les sports équestres ?
Comment mettre des guêtres ?