Quelques conseils à lire avant d’acheter un cheval

L’achat d’un cheval doit être un acte réfléchi vu qu’il constitue un investissement financier assez important. Celui-ci vous engagera pour plusieurs mois voire même plusieurs années. Il est alors essentiel de l’effectuer dans les meilleures conditions. Pour procéder à l’acquisition d’un cheval, vous avez deux possibilités : faire une recherche seul ou confier la tâche à un professionnel. Si vous misez sur la première option, voici quelques conseils qui peuvent vous aider dans votre démarche.

Les critères d’achat

S’il s’agit de votre premier cheval, il est important que vous en trouviez un à votre pointure. Pour cela, quelques critères sont à prendre en considération :

– L’âge du cheval : si vous êtes un jeune cavalier, privilégiez un cheval qui connaît déjà son métier. En revanche, un jeune cheval est à choisir si vous êtes déjà expérimenté. Vous aurez le plaisir de le dresser.

– Le sexe du cheval : seuls les cavaliers confirmés peuvent opter pour des entiers. Si vous recherchez un cheval plus calme, achetez un hongre. Si vous ne souhaitez pas faire de l’équitation, mais tout simplement vous consacrer à l’élevage, vous pouvez acheter une jument.

– La race du cheval : le choix repose sur l’usage prévu pour votre cheval. Certaines races conviennent mieux à certaines disciplines que d’autres. Elle définit également le confort à cause des caractéristiques morphologiques.

– La taille du cheval : il faut acheter un cheval adapté à votre taille et à la discipline que vous pratiquez. Sachez également qu’un cheval est plus fragile quand il est plus grand.

– Le prix du cheval : il faut préparer une certaine somme pour avoir le meilleur cheval même si le prix n’est pas toujours proportionnel à la qualité de l’animal. Il ne faut pas non plus oublier l’entretien qui peut être vraiment cher.

Faire un essai avant d’acheter un cheval

Essayer un cheval est une étape à ne pas ignorer, sauf si son âge ne le permet pas. Si le cheval correspond à vos critères, vous devez par la suite le monter vous-même ou demander à ce qu’il soit monté devant vous. Vous pourrez ainsi le regarder et obtenir en même temps l’avis d’une autre personne.

Si le vendeur est sérieux, il ne refusera en aucun cas un essai, autrement, méfiez-vous. N’hésitez pas à renouveler l’essai 2 ou 3 fois en effectuant le type d’utilisation pour lequel vous souhaitez l’acheter. Pour plus de sécurité, faites appel à un professionnel pour évaluer et valider votre choix.

Signer un contrat de vente du cheval

Même s’il ne s’agit pas d’un acte obligatoire, il est toujours prudent de signer un contrat de vente. Sur le marché, vous trouverez facilement des modèles de contrat. Ceux-ci présentent tous les éléments qui doivent être réglés entre acheteur et vendeur sans oublier les diverses options pour les accords particuliers.

Quelle race choisir pour du dressage ?
Comment faire de son poulain un futur champion ?