Quels vaccins sont obligatoires pour un cheval ?

La vaccination est indispensable pour protéger son cheval des différentes maladies ou affections. Elle limite aussi la prolifération d’épidémies. Selon la race de l’équidé, certains vaccins sont obligatoires pour leur reproduction. La vaccination d’un cheval est quasiment indolore. Pour mettre votre étalon à l’abri des pathologies, découvrez les vaccins obligatoires.

Les vaccins obligatoires pour cheval

Suivant les activités pratiquées par le cheval, certains vaccins peuvent devenir obligatoires. Cela est aussi valable pour quelques races en cas de reproduction. Sachez pourtant que le vaccin contre la grippe équine est nécessaire pour tous les chevaux. Vu qu’elle se transmet par voie respiratoire par le biais de toux, elle est très virale est contagieuse. Même si le taux de mortalité relatif à la grippe équine est faible chez les adultes, elle peut être fatale pour les poulains. En conséquence, ces derniers subiront des difficultés respiratoires. D’ailleurs, les symptômes sont très sévères. C’est pour ces raisons que la vaccination du cheval contre cette maladie a été rendue obligatoire.

Les vaccins facultatifs pour cheval

Si le vaccin contre la rage était obligatoire avant 2003, ce n’est plus le cas à présent. Cependant, si le cheval doit se déplacer à l’étranger pour participer à une compétition internationale, cette vaccination sera inévitable.

Le vaccin contre le tétanos est fortement conseillé vu que cette infection est fatale pour les chevaux. De plus, les compagnies d’assurances l’exigent pour des couvertures spécifiques.

Pour certaines races d’équidés et les étalons soumis à une insémination artificielle, le vaccin contre la rhinopneumonie est exigé. Il est également recommandé pour les chevaux de sport et les juments reproductrices. Les soins et entretien du cheval sont très importants pour préserver leur santé. Pour avoir plus d’informations sur les protocoles de vaccination, consultez un vétérinaire.

Des informations complémentaires sur la vaccination de cheval

Selon l’âge du cheval, il doit bénéficier d’une vaccination adaptée. Le vaccin contre la rage, par exemple, doit être effectué lorsque le poulain atteint 6 mois ou plus (avec un rappel annuel). Celui contre le tétanos doit se faire durant les premiers mois du cheval avec un rappel tous les 3 ans.

Après sa vaccination, le cheval doit se reposer. Pendant un laps de temps, il ne doit pas fournir trop d’efforts physiques. Selon le type de vaccin, évitez de le surmener pendant les 3 à 7 jours qui suivent l’acte. La vaccination est déconseillée chez les chevaux malades, sous traitement corticoïde ou victimes de parasites.

La dentition du cheval : comment bien la soigner ?
Quels sont les bienfaits d’une consultation d’ostéopathie équine ?